Mercredi 19 octobre 2016
Lettre à mes Amis

Porte Triton

Salut les amis,

je viens de rentrer à Narbonne après un passage à Paris ce weekend où j'ai pu voir beaucoup d'entre vous et ça m'a rempli d'une grande joie et donné une grande énergie !

J'ai l'impression d'être l'homme le plus riche du monde en amis ! Depuis la fin du mois d'août, après un bon mois et demi de vacances :) une énergie que je n'avais jamais ressentie s'est emparée de moi et j'aime à penser qu'elle provient d'un peu de vous tous.

Je pense que vous savez tous que ma capacité d'indignation est égale à ma capacité d'émerveillement et les deux sont très grandes. Ce que j'ai ressenti comme une absolue nécessité de repli sur moi-même en quittant Paris il y a 13 ans est en train d'arriver à maturité pour s'ouvrir sur le monde. Je veux donc vous remercier pour la sincérité des relations que nous avons qui me donne l'optimisme de croire que cette fraternité peut être étendue au delà de notre Cercle.

Cette énergie nouvelle est en train de faire converger ce que je suis avec ce que je fais. C'est terriblement excitant ! Mais comme le combat n'est jamais gagné d'avance, je veux vous prendre à témoin pour que vous continuiez à être ma source d'inspiration et d'énergie.

Voici mon plan d'attaque pour les prochains mois :

- créer le site politiques.lol : pour faire marrer, éduquer, sensibiliser, communiquer sur la politique,

- vendre des tshirts en ligne : mémé-string.com et tshirt.poltiques.lol

- écrire un livre : j'ai commencé un livre qui fait une cinquantaine de pages pour l'instant et dont cette lettre pourrait être l'introduction. Je compte expliquer au travers des expériences de vie que j'ai eu, comment et pourquoi je veux une société différente de celle dans laquelle nous vivons.

- créer une appli pour gérer son potager : je veux faire mon potager au maximum car je crois que c'est l'acte politique individuel le plus fort que nous puissions faire : ce que je mange est le premier des médicaments que je prends. Donc si je suis en bonne santé, je peux chier tranquillement sur l'industrie pharmaceutique. Par ailleurs JE chie sur les semenciers qui veulent réglementer les variétés de fruits et légumes que JE veux manger. JE chie également sur l'industrie agroalimentaire en ne mettant pas le début du commencement d'une molécule chimique dans mon jardin. Malheureusement être autonome, même avec un beau jardin dans le sud de la France est très compliqué, je veux donc créer une appli qui gère les variétés de graines que j'ai en stock et qui me fasse un planning de plantation pour avoir la récolte la plus abondante et étalée dans le temps. j'ai déjà le nom de domaine : plantez.net ...

- créer une appli/asso livraison repas/courses/colis récupération tri-sélectif : les habitants des villes meurent de la pollution : les livraisons en bout de chaîne doivent donc se faire avec un moyen écologique. La seule énergie renouvelable est l'énergie humaine et animale. Une véritable société durable doit fonctionner avec un cycle de recyclage proche des 100%. La voie qui me paraît pouvoir remplir l'ensemble de ces critères est une "Poste Universelle" qui livrerait les denrées alimentaires et récupérerait les déchets organiques. On pisse et on chie dans de l'eau potable quand même ! A partir de là toutes les variantes possibles de ce service compte tenu que nous partons d'une société existante avec laquelle il faut composer sont envisageables. Mais l'objectif a le mérite d'être clairement énoncé : plus d'emballages jetables, plus d'emballages superflus, livraison de produits issus de l’agriculture traditionnelle uniquement lorsque tous les stocks de produits "bios" (je préfère dire "bons") des producteurs de la région auront été épuisés, récupération et valorisation des déchets organiques (production de gaz par méthanisation dont le résidu sert de compost). C'est clair net et précis ! Isn't it ? A part trouver comment faire prendre la mayonnaise ;)

J'ai la chance d'avoir plus d'argent que nécessaire, grâce à la générosité de mes parents et parce que je ne prends aucun plaisir à dépenser l'argent que je gagne et qui s'accumule donc ainsi sans aucun objectif sinon celui de payer des gens pour s'occuper de moi quand je serais complètement gaga, ce qui est un véritable non sens puisque si je suis gaga autant être dans les pires conditions possibles pour crever le plus vite possible ! Donc autant essayer de construire le Paradis sur Terre tant que j'ai encore quelques neurones en état de fonctionner puisque je ne crois pas un quart de micro seconde au Paradis "after". Et puis j'ai beau aimer mon taf, être à fond quand je suis dedans, quand je lève la tête, je me dis merde, c'est quoi le but de toute cette énergie et de ce temps dépensé ? C'est pas de créer le Paradis sur Terre. Rassurez vous je ne me prends pas pour le messie. J'ai juste l'impression d'avoir réuni des connaissances dans plein de domaines différents et que quelque chose d'original va en sortir. Sur mon bureau, devant moi, est posée une citation d'Idriss Aberkane : "la somme de deux connaissances est au pire triviale (mais non nulle) au mieux révolutionnaire".

Il me semble que c'est parce que les entreprises ont abandonné l'objectif "de faire quelque chose de la meilleure manière que l'on puisse la faire" que nous avons gagné d'avance. La confrontation avec le réel me dira si j'ai raison ou tord ...

Je suis désolé pour ceux qui ne comprennent pas ma métaphysique, il va falloir continuer à m'aimer sans me comprendre ;)

Pour ceux qui voudraient porter réclamation, adressez vous à mes parents qui ont eu l'idée bizarre de me faire baptiser à 11 ans : ça a éveillé une spiritualité déviante ;)

Je vous aime.

Hugo

PS : vous n'avez jamais reçu cette lettre le 19 octobre 2016 car si j'ai eu le courage de l'écrire, je n'ai jamais eu les couilles de vous l'envoyer ! Certaines choses dans la liste ont été réalisées, d'autres sont en cours, d'autres non prévues se sont ajoutées, d'autres ne le seront peut être jamais mais savoir que vous me regardez me donne des ailes pour vous entraîner à de nouveau faire ce pas de côté que nous avons si souvent fait dans notre jeunesse ! Seule cette énergie dont je parle dans la lettre et que vous m'aviez transmise à l'époque et qui se réveille encore plus forte aujourd'hui, ressentant une énergie humaine de volonté d'essayer autre chose et surtout de volonté de Justice me redonne le courage de vous regarder dans les yeux et de ne plus reporter à demain !

Parce que demain c'est loin.